01 . HOME PAGE   |   02 . KIT HARINGTON   |   03 . FILMOGRAPHIE   |     |   05 . DOSSIERS   |   06 . ONLINE   |   07 . LE SITE   |  
Bienvenue sur Kit Harington France, votre unique site francophone sur l'acteur Kit Harington que vous connaissez sans doute pour son rôle de Jon Snow dans la série télévisée "Game of Thrones". Vous l'avez aussi certainement vu dans les films "Pompéi", "Mémoires de Jeunesse" et "Brimstone" mais aussi dans la mini-série "Gunpowder" dont il était producteur. Découvrez sur ce site toute son actualité, ses photos et interviews ainsi que les associations qu'il soutient. Retrouvez également toutes les informations sur ses prochains projets comme le film de Xavier Dolan, "The Death and Life of John F. Donovan" et la pièce de théâtre "True West" Bonne visite!
ST Men, Septembre/Octobre 2020
Criminal Saison 2
Le site n'est pas abandonné
Emmy Awards 2019

Interview avec Kit Harington – 9/06/13

ARTICLE ORIGINAL

HBO : Jon rencontre de nouveau Ygritte dans l’épisode final. Est-ce qu’il savait qu’elle allait lui tirer dessus?

Kit Harington : Je ne pense vraiment pas qu’il le savait, c’est ce qui en fait une fabuleuse scène. Il l’appelle et lui dit, « Écoute je dois le faire, je le dois. Je t’aime et je sais que tu ne vas pas me blesser. » Quand il se retourne, je ne pense pas qu’il savait ce qui allait se passer c’est pourquoi quand la première flèche le touche, c’est un vrai choc. Et il réalise qu’il est en danger ; elle est désormais son ennemi et il doit partir de là.

HBO : Nous savons que sa flèche est mortelle, est-ce qu’elle a fait exprès de rater?

Kit Harington : Je ne sais pas, mais elle est dans un intense état émotionnel. Chaque décision que vous prenez dans cet état est très confuse. Il se peut qu’elle ait évité les principaux organes vitaux, mais elle voulait lui faire savoir qu’elle était bouleversée, ça c’est sûr.

HBO : Où sont les limites de Jon? Il a tué Qhorin Mimain, mais hésite quand il doit tuer l’éleveur de chevaux.

Kit Harington : Je pense qu’il ne pourrait pas se pousser à tuer un homme innocent. Avec Qhorin, Jon se battait vraiment pour sa vie. Il devait le tuer parce que c’était le plan depuis le début. Le vieil homme était juste un innocent qui n’avait rien fait et ça allait à l’encontre de tout ce que Jon défend. Mais il savait qu’il ne pouvait pas le faire ; Ygritte savait qu’il ne le ferait pas, et il ne l’a pas fait.

HBO : En rentrant à Château-Noir, Jon remplit la mission que lui a confié Qhorin Mimain. Le prix en valait-il la peine?

Kit Harington : Je pense que c’était le prix à payer. C’est l’enfer de perdre son premier amour. Je ne pense pas qu’il le sache vraiment, il devait prendre des décisions et suivre son instinct. Un autre jour, son instinct aurait pu lui dire de rester avec Ygritte. Mais Jon savait depuis le début qu’il devrait repartir et défendre le Mur. Tout son parcours a été un long voyage pour lui mais il devait suivre sa morale.

HBO : Robb doit faire vivre l’héritage et les principes de Ned. Est-ce que c’est la même chose pour Jon?

Kit Harington : Absolument. Jon et Robb ont une grande estime de cet homme, donc quasiment instinctivement, ils ont acquis ce sens de l’honneur. C’est très difficile quand on aperçoit les changements d’une vie, quand vous avez un point de vue différent d’avant, mais il devait faire ce qu’il avait prévu à l’origine de faire. Il est honorable Jon, et il doit faire ce qu’il a dit qu’il ferait.

HBO : Dans cette saison Jon vit des étapes importantes de sa vie : il perd sa virginité avec une fille. Comment c’était de tourner ces scènes?

Kit Harington : Celle qui était difficile à faire pour de nombreux raisons était la scène d’adieu à Ygritte, toute cette partie dans l’épisode 10 (saison 3).Vous savez qui est votre personnage et ce qu’ils sont en train de faire mais de temps en temps, vous vous perdez car l’écriture est tellement bonne ou parce que cela vous rappelle certaines choses que vous avez vécu. J’ai trouvé cela très émouvant de dire au revoir à Ygritte. Rose Leslie et moi avons passé un bon moment en tournant les scènes où nos personnages apprennent à se connaître.

HBO : Jon a dû faire beaucoup de sacrifices, mais à la fin de la saison 3, il s’en sort quand même mieux que Robb et Theon.

Kit Harington : Ils sont tous dans d’horribles situations, mais la bonne chose à propos de Jon est qu’il est rentré à la maison. Château-Noir est sa maison maintenant et il est retourné auprès de Sam et de tous ces gens de la Garde de Nuit qu’il chérit. Mais il est dans un endroit mauvais. Nous savons tous ce que ça fait de perdre son premier amour. Et le perdre de cette façon est très dur pour lui.

HBO : Est-ce que Jon va réintégrer la Garde après son moment avec les Sauvageons?

Kit Harington : Il ne fait que survivre pour le moment, il prend les choses une par une. S’il se réveille vivant, il sera soulagé.

SANS RÉFLÉCHIR

HBO : Quel est le personnage que vous admirez le plus?

Kit Harington : J’ai une grande admiration pour Jaime Lannister. Tyrion aussi. Ce qui est intéressant avec Jaime c’est que vous pouvez faire abstraction qu’il ait poussé Bran de la tour, en raison de ce qu’il subit et de ce qu’il fait cette saison.

HBO : Quel personnage ou créature vous effraye le plus?

Kit Harington : Les Marcheurs Blancs. Sincèrement. Je pense qu’ils sont l’élément le plus terrifiant de toute la série.

HBO : Avez-vous un accessoire de tournage favori?

Kit Harington : J’ai dis prem’s pour Long Claw (l’épée de Jon), mais je ne sais pas s’ils vont me la donner. C’est une des premières choses que j’ai tenu quand j’ai décroché le rôle, donc j’y suis attaché.

HBO : Parmi les différents lieux de l’histoire, dans quelle région voudriez-vous le plus vivre?

Kit Harington : Je dirais Winterfell. C’est là que nous avons commencé l’histoire, quand tout était heureux et bon.

HBO : Si vous étiez un change-peau (warg), quel animal voudriez vous être?

Kit Harington : J’aimerais bien quelque chose qui vole. Un aigle, ironiquement, même si c’est ce qu’est Orell.

HBO : Y’a-t-il une phrase que vous voudriez apprendre en Valyrian?

Kit Harington : Je suis très heureux de ne pas avoir à le parler.