01 . HOME PAGE   |   02 . KIT HARINGTON   |   03 . FILMOGRAPHIE   |     |   05 . DOSSIERS   |   06 . ONLINE   |   07 . LE SITE   |  
Bienvenue sur Kit Harington France, votre unique site francophone sur l'acteur Kit Harington que vous connaissez sans doute pour son rôle de Jon Snow dans la série télévisée "Game of Thrones". Vous l'avez aussi certainement vu dans les films "Pompéi", "Mémoires de Jeunesse" et "Brimstone" mais aussi dans la mini-série "Gunpowder" dont il était producteur. Découvrez sur ce site toute son actualité, ses photos et interviews ainsi que les associations qu'il soutient. Retrouvez également toutes les informations sur ses prochains projets comme le film de Xavier Dolan, "The Death and Life of John F. Donovan" et la pièce de théâtre "True West" Bonne visite!
ST Men, Septembre/Octobre 2020
Criminal Saison 2
Le site n'est pas abandonné
Emmy Awards 2019

Juin 2013

Traduction par Mariescinema

ARTICLE ORIGINAL

ce6e27b8-492e-4cee-adef-5e3d910be0ca.
Dans la série télé « Game of Thrones », il est le tourmenté Jon Snow, bientôt il deviendra un gladiateur.
Que fait-il dans la vie en dehors de jouer la comédie? « Moins vous en savez, mieux c’est » dit-il.
Mais par la suite, il nous confesse une chose qui le laisse totalement indifférent (se mettre nu), certaines choses qu’il adore (écrire des poèmes et manger) et 3 qu’il déteste : le froid, les collègues prétentieux et son visage dans les chambres des filles.

S’il vous plait, pas le poster.

Soupe miso et sashimi. C’est le régime protéiné que Kit Harington doit respecter à cause du scénario. Je lui demande si c’est une corvée. Plutôt oui, répond-il. En fait, à la troisième place dans la liste des choses pour lesquelles il aime dépenser de l’argent, après les vestes et les lunettes de soleil, se trouvent les restaurants.
Une autre vraie corvée pour lui, travailler dans des lieux où il fait froid.
En Islande par exemple, où il a passé la quasi totalité de ses trois dernières années sur le plateau de Game of Thrones. Dans la série télé, histoire fantastique de rois, de dragons, de magie, de batailles sanglantes, de nombreux meurtres calculés et de sexe à profusion pour les survivants, Harington est Jon Snow, le fils bâtard d’Eddard Stark, seigneur de Winterfell qui, pour donner une idée du taux de mortalité dans la série, a été décapité dans la première saison.

Au cours de ce dernier printemps, il a eu très froid à Toronto au Canada, où il tient le premier rôle dans Pompeii du réalisateur Paul W.S. Anderson.
« La première fois que j’en ai entendu parler, je pensais vraiment que nous allions tourner à Rome ». Ce n’est pas arrivé : plus froid et un régime.
A Toronto, Kit Harington avait déjà tourné dans un autre film, Silent Hill : Revelation 3D. Même s’il n’aime pas trop la ville (Toronto). S’il doit aller quelque part où il fait froid, il préfère l’Islande. « Ici, le paysage est magnifique et les locaux sont adorables, gentils et démonstratifs. Et il y a pas mal de bonne musique ». Mais il n’aime peut être pas Toronto à cause de Silent Hill. Quand je lui dis que je n’ai pas vu le film il me répond : « C’est horrible. Ne le regardez pas. »
En revanche, il est enthousiaste à propos de Game of Thrones. C’est difficile de croire le contraire : en quelques mois, la série a complètement changé sa vie et lui a ouvert des portes dont il ignorait même l’existence.
Il est aussi heureux au sujet de Milo, son personnage dans Pompeii et son premier grand rôle sur le grand écran : « Je joue un gladiateur » dit-il, « il veut venger sa famille, tuée par les Romains ».

Est-ce pour cela que vous êtes au régime?
« La plupart du temps, je suis à moitié nu, c’est pourquoi je dois être musclé et en forme ».

Je vois déjà les posters dans les chambres des filles.
« Je préfère ne pas y penser. Je trouve même étrange le fait que les gens me reconnaissent dans la rue. Je n’ai jamais pensé à devenir acteur pour être connu. Une partie des bénéfices (de la notoriété) compense la perte de l’anonymat. C’est logique, mais je n’y suis pas encore habitué.

Est-ce vrai que votre petite amie idéale devrait commander un hamburger plutôt qu’une salade au restaurant?
« Je n’aime pas les filles trop rigoureuses avec leur corps. J’aime manger, je cherche donc quelqu’un qui aime ça aussi. Et elle doit être drôle ».

Vous avez commencé par le théâtre. A l’époque, rêviez-vous de faire de la télévision ou du cinéma?
« J’ai grandi en regardant du théâtre. Mes parents m’y emmenaient. La plupart des garçons à Londres qui veulent devenir acteur commencent avec des petits rôles dans des petits théâtres, en rêvant qu’un jour ils auront un rôle important dans l’un des plus gros théâtres de la ville. Mes débuts en tant qu’acteur principal étaient au National Theatre, c’était ma première audition, j’ai été vraiment très chanceux ».

Quand vous avez auditionné pour Game of Thrones, qu’est-ce que vous connaissiez de la série?
« Rien du tout. Après avoir décroché le rôle, je n’avais aucune idée que la série aurait autant de succès. En ensuite, boom, ca a explosé. C’est étrange, je ne suis connu que pour un seul personnage. Les gens m’appellent Jon Snow ».

Si vous n’étiez pas devenu acteur, qu’est-ce que vous auriez fais?
« Avant de rêver devenir acteur, je pensais devenir journaliste, caméraman ou photographe ».

Est-ce vrai que vous écrivez de la poésie?
« Uniquement pour moi, je ne la publierais jamais. Pour l’instant j’essaye d’écrire un script, mais pas pour un film. Je pense que c’est bien d’avoir des projets personnels, en dehors de son travail quotidien. J’ai besoin d’un passe-temps, c’est pourquoi je fais aussi des photos et des portraits ».

Est-ce que Londres vous manque?
« Plus on devient connu, plus on passe de temps dans des chambres d’hôtels. Je suis très attaché à ma famille et à mes amis, j’ai énormément le mal du pays. Je sais que je dois devenir habitué à cela mais il y a des fois où je me sens triste ».

Qu’est-ce que vous faites quand vous êtes triste?
« Je tchatte beaucoup avec mes amis sur Skype. Je lis ou j’essaye d’explorer le lieu où je me trouve. J’aimerais avoir un chien, mais ce ne serait pas juste. Il aurait une mauvaise vie, toujours sur la route. On ne peut pas vaincre la solitude, on peut juste apprendre comment vivre avec ».

Souhaitez-vous fonder une famille un jour?
« J’ai acheté un appartement à Londres qui m’a coûté le plus d’argent que j’ai gagné depuis maintenant, mais au moins j’ai un endroit à moi, où je peux aller quand je suis de retour. Un jour, j’espère trouver une compagne et avoir des enfants ».

Quel est le meilleur conseil que vous aillez reçu de vos collègues?
« Jason Momoa m’a dit : « Ne te plains pas. C’est facile de se sentir stressé, mais rappelle toi que c’est l’un des meilleurs métiers du monde ». Je me le répète tous les jours.

Cela signifie-t-il que vous avez tendance à vous plaindre?
« J’ai souvent une attitude pessimiste. Sur le plateau, les jours sont longs. Pour Game of Thrones, nous tournons souvent dans des endroits inconfortables. Mon personnage, Jon Snow, n’a pas une vie facile, cela implique d’avoir de mauvaises pensées en tête pour un long moment ».

Jon Snow ne sourit jamais et vous êtes plutôt du genre sérieux aussi. Est-ce parce que vous êtes trop dans votre personnage?
« Non. Je préfère cacher mon côté joyeux au public. Honnêtement, je ne comprends pas cette nécessité de connaître la vie privé des acteurs. A chaque fois que je rencontre un fan, je pense que je lui gâche le plaisir de regarder la série. Sans parler de mes parents qui ne peuvent pas prendre Jon Snow au sérieux, parce qu’ils me connaissent ».

Dans la troisième saison, il y a une scène dans laquelle vous êtes nu.
« Je n’ai pas vraiment de problème à me déshabiller, j’ai accepté de le faire dans le contrat et je savais que cela arriverait. Pour les actrices c’est pire, leurs corps sont analysés en détail. Ce n’est pas juste.

Avec un homme déshabillé, les effets peuvent être doubles : l’effet Fassbender (en parlant de l’acteur Michael Fassbender) ou l’autre.
« Je préfère ne pas parler de ça ».

Dans le monde des films, vous êtes suffisamment nouveau pour vous laisser surprendre. Qu’est-ce qui vous a le plus surpris?
« A quel point les acteurs sont difficiles, immatures et imbus d’eux même. C’est incroyable. Heureusement, je n’en ai pas rencontré beaucoup comme ça ».