01 . HOME PAGE   |   02 . KIT HARINGTON   |   03 . FILMOGRAPHIE   |     |   05 . DOSSIERS   |   06 . ONLINE   |   07 . LE SITE   |  
Bienvenue sur Kit Harington France, votre unique site francophone sur l'acteur Kit Harington que vous connaissez sans doute pour son rôle de Jon Snow dans la série télévisée "Game of Thrones". Vous l'avez aussi certainement vu dans les films "Pompéi", "Mémoires de Jeunesse" et "Brimstone" mais aussi dans la mini-série "Gunpowder" dont il était producteur. Découvrez sur ce site toute son actualité, ses photos et interviews ainsi que les associations qu'il soutient. Retrouvez également toutes les informations sur ses prochains projets comme le film de Xavier Dolan, "The Death and Life of John F. Donovan" et la pièce de théâtre "True West" Bonne visite!
ST Men, Septembre/Octobre 2020
Criminal Saison 2
Le site n'est pas abandonné
Emmy Awards 2019

Kit Harington de Game of Thrones sur les moments humides et sauvages de Jon Snow – 29/04/13

Traduction par Mariescinema

ARTICLE ORIGINAL

3
 

Pour devenir un frère de la Garde de Nuit, Jon Snow a prêté un serment qui inclut un vœu de célibat ; maintenant, dans le but de prouver qu’il n’est plus un corbeau et de montrer qu’il est du côté des « Sauvages » de l’autre côté du Mur, il doit rompre ses vœux. Quel meilleur moyen pour cela, autre que de donner une information de défense cruciale? Coucher avec Ygritte. « Nous ne devrions pas » lui dit-il. « Nous devrions » insiste-t-elle. Et donc dans le dernier épisode de la nuit dernière, dans une des scènes de sexe les plus romantiques de Game of Thrones et de loin (merci la cascade), Jon Snow perd finalement sa virginité. (Souvenez vous, comme Jon l’avait une fois dit à Sam, il l’avait presque fait avec la prostituée Rose, jusqu’à ce qu’il ravise afin d’éviter potentiellement d’engendrer un enfant bâtard). Kit Harington, qui joue Snow, a discuté avec Vulture à propos de magie, ses « maudits cheveux » et sa très attendue scène de sexe.

Comment va votre pied? Lorsque nous nous sommes rencontrés la dernière fois au Comic Con de New York, vous étiez blessé.

Je boitais encore à l’époque, n’est-ce pas? Être promener dans une chaise roulante. C’est beaucoup mieux. J’ai finis la physiothérapie et c’est complètement guéri. Et cela n’a eu que peu de conséquences sur mes scènes, pas autant que vous pourriez le penser, car nous avons réussi à mélanger quelques-unes des scènes. Cela aurait pu être bien pire. La plupart de mes scènes, j’ai pu les faire, même si j’ai eu besoin d’utiliser une doublure pour certaines parties au début. Mais j’ai pu faire mes scènes de combat et tout.

Ne me dites pas que vous avez utilisé une doublure avec Ygritte!

[Rires] Non, pas avec elle. Principalement au début, quand mon pied était toujours mal en point, pour les plans larges, quand il y avait des scènes de course. Mais à part ça, j’ai pu faire tout le reste. Et c’était une scène magnifique à tourner avec Rose Leslie. C’est l’un des rares moments dans la série où il y a un moment aussi tendre et joyeux entre deux personnes. Nous étions impatients de la tourner, car c’était tellement bien écrit, et ensuite quand on l’a fait, c’était si joliment éclairé. J’ai beaucoup aimé, et ce n’était pas trop gênant. Je pense que Jon est le seul dans la série qui n’avait pas encore eu de sexe, il me semble, donc c’était très agréable. Vous le soutenez pour que finalement, faute de meilleur mot, il s’envoie en l’air. Donc c’était bien de montrer ça dans la série comme ça l’était.

Comment vous vous êtes-vous préparé avant?

Rose et moi avions eu quelques moments d’affection dans la deuxième saison, avec la scène sur le sommet de la falaise. Et nous en avions évidemment parlé avant. Mais c’est aussi un processus très clinique vous savez? C’est très étrange. Je n’avais jamais fais de scène d’amour avant, et plus particulièrement une scène nue, donc c’était très étrange d’être nu devant une centaine de personnes. Alors, évidemment, nous avons répété à quelques reprises – complètement habillés, si vous voulez savoir! Mais ce n’est pas du sexe pour manipuler l’autre. Il n’y a aucun de jeu de pouvoir en question. Et ce n’est pas juste un égarement. C’est une scène d’amour, et je pense que c’est important de l’identifier dans cette série. Il n’y a que peu de scènes d’amour [dans Game of Thrones], c’est pourquoi nous voulions qu’elle soit juste. C’était important que nous ne la bousillions pas. J’espère que ça a marché.

Avez-vous apprécié de travailler avec les nouveaux acteurs de cette saison, depuis que Jon est plus avec les « Sauvages »?

Tourner avec Ciaran Hinds était un honneur, vraiment. Il est incroyable, et un acteur si généreux. J’aurais aimé tourner plus avec lui. Il vous laisse en vouloir encore plus. Et Mackenzie Crook est absolument brillant. Il a joué tant de gars adorables et abrutis [comme Ragetti dans « Pirates des Caraïbes »], et là il joue un vrai emmerdeur. J’étais un grand fan de « The Office », donc j’ai fais un peu mon geek quand j’ai découvert qu’il était dans la série, et ensuite tu le rencontres et tu deviens ami avec lui, et c’est ton partenaire sur le plateau, à la place d’être Gareth de « The Office ».

J’espère qu’on le verra plus en « Warg », le voir devenir son aigle, en parallèle de l’apprentissage de Bran pour devenir son loup. Il semble que nous verrons plus de magie cette saison.

Dans le tout premier épisode, vous voyez un géant, donc cela vous frappe au visage. Vous en verrez plus sur les Marcheurs Blancs, et pendant la saison, la situation dégénère. J’aime ça, vraiment, car ce n’est pas comme si c’était un monde dans lequel Jon savait qu’il y avait des géants, donc c’est une surprise pour lui et pour nous. Je veux dire, j’ai entendu depuis la première saison les vieux contes d’il y a des années dans lesquels ces créatures existent, mais ils semblent tous être des mythes ou des légendes, et maintenant nous apprenons que toute l’idée de « Winter is coming » signifie que ces bêtes sortent de la forêt et jettent la vie de chacun dans le désarroi. Donc c’est un peu un choc pour eux aussi.

Les gens ont l’habitude de t’appeler « Le Bâtard ». Maintenant que la phrase d’Ygritte est devenue plus connue, viennent-ils aussi vers toi en disant, « Tu ne sais rien, Jon Snow » (« You know nothing, Jon Snow ») ?

Oui! Ça m’arrive beaucoup dans la rue. Et si je suis avec quelqu’un qui n’est pas dans la série, comme un ami à moi ou autre, il semble un peu compliqué de dire, juste spontanément : « Tu ne sais rien, toi le bâtard! » Mais ouais, ça m’arrive assez souvent. Je prends ça comme un compliment.

Comment gérez-vous la réaction des fans? Êtes vous toujours à la recherche de mash-ups de fans et de parodies?

Mon frère semble les regarder et me les envoyer, comme celle de l’hilarante « high-school » où ils concourent tous pour être le roi de la promo. J’aime bien celle-là. Mais sinon, je m’en moque, car j’essaye de les éviter sur Internet. Je fais comme si c’était entré dans la culture pop de toute façon, et comme si il y avait certains fans enragés. Jon Snow est un favori des fans des livres, donc c’est normal.

Jusqu’à ce que vous puissiez couper vos cheveux. Sophie Turner [qui joue Sansa] dit que vous êtes obsédé avec ça, que vous soignez vos boucles devant le miroir.

[Rires] Cette fille ment. Non, je n’aurais jamais eu ces maudits cheveux sans Game of Thrones. Et maintenant, parce que ça prend trop de temps à repousser, je dois en effet garder les boucles. Si je ne devais pas avoir ça, j’aurais les cheveux courts. Heureusement, je ne dois pas trop y faire grand chose. Je ne m’en occupe pas particulièrement. Je ne les laves jamais. Cela fait juste ce que ça fait.

Vous ne les conditionnez pas ou faites quelque chose pour les protéger contre les éléments quand vous tournez en Islande?

Non. Enfin, un jour peut être si je fais une pub pour les cheveux ou un sponsoring pour les cheveux, peut être? Peut être que je le ferais après. Mais en attendant, je rêve de quand je vais pouvoir couper tout ça!